Patrimoine


Origines du village

Selon une légende locale, le village de Saint Gingolph fut fondé en 640 par plusieurs habitants ayant survécus à l’éboulement de la montagne et l’ensevelissement d’un ancien hameau situé à proximité de Bret, à l’ouest du village. Sur les rives du Lac, à l’embouchure de la Morge, ils construisirent une église dédiée à saint Gingolph, seigneur de Bourgogne, assassiné sur les ordres de son épouse infidèle, puis le village s’étendit progressivement autour de ce premier édifice.

Voir plus

Station touristique et climatique

Saint-Gingolph devient un village touristique de renom dès la seconde moitié du XIXe siècle, grâce à l’essor des bateaux à vapeur. La promenade le long des quais devient très prisée et les débarcadères des lieux de départ privilégiés pour la découverte des sommets du Grammont, du Vélan ou de la Dent d’Oche qui surplombent le Lac Léman. On dit aussi que dans les années 1870, Léon Gambetta aimait venir en bateau à Saint-Gingolph depuis sa résidence d’été située sur la rive Suisse, à Clarens.

Voir plus

La tragédie du 23 juillet 1944 et la reconstruction du village

Pendant la seconde guerre mondiale, Saint-Gingolph et les montagnes environnantes furent un haut lieu de la résistance. La proximité de la frontière permis aussi la contrebande d’armes et de matériel. Suite au débarquement du 6 juin 1944, toutes les organisations de la résistance française sont appelées par le Général Koenig à passer à l’insurrection générale. Le 22 juillet. les Francs Tireurs et Partisans décident d’attaquer le poste frontière tenu par les allemands ainsi que les hôtels où sont encasernés les soldats allemands.

Voir plus

Patrimoine Historique:

 L’Église:

Suite à un éboulement, la première église construite en 640 est détruite en 1584. L’église actuelle date de 1770 et demeure commune à la France et la Suisse. Le diocèse d’Annecy, dont dépend l’église, s’étendant jusqu’en Suisse à la limite avec la commune de Port-Valais.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir et sur les flèches pour faire défiler les photos.

 

Le Château et le musée:

Dans la partie Suisse du village, le Château, construit en 1588, abrite un Musée des traditions et des barques du Léman qui retrace l’histoire de la navigation sur le Lac Léman et présente l’évolution des traditions et modes de vies sur les rives du Léman depuis le Moyen Age. A proximité du château, se situe une petite Chapelle datant de 1677.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Plus d’info

musee-des-traditions-et-des-barques-du-Leman-st-gingolph

Les barques à voiles latines:

Du XVe siècle au XXe siècle, le Lac Léman a été parcouru par des barques à voiles latines, chargées de bois et de pierres, de marchandises et de produits agricoles. Le village de Saint-Gingolph comptait un des plus importants chantiers navals de la région. Parmi ces différentes barques, les plus petites, appelées cochères, transportaient des produits agricoles sur le Haut Lac et alimentaient la rive vaudoise depuis la rive savoyarde.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Plus d’info

La cochère l’Aurore:

La cochère l’Aurore, lancée en 2000, est une réplique d’une cochère de 1828 amarrée à Saint Gingolph. Durant la saison estivale, l’Aurore vous propose des promenades sur la Haut Lac en direction de Vevey ou du château de Chillon grâce auxquelles vous pouvez revivre les charmes de la navigation d’antan et profiter des paysages pittoresques de la région.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Plus d’info

La cochère l’Aurore, lancée en 2000, est une réplique d’une cochère de 1828 amarrée à Saint Gingolph

Pour en savoir plus sur le patrimoine de la commune de St-Gingolph, les ouvrages suivants sont disponibles:

Livre sur le village de Saint-Gingolph de Pierre Duchoud

P. Duchoud (2013) Vieux villages, vieilles images. Illustration du cadre et du mode de vie de “ceux de Saint-Gingolph, ceux de Brêt, ceux du Locum, ceux de Meillerie et ceux de Novel” entre le XVIIIe et le XXe siècle.

Voir plus

Le pays des barques

P. Duchoud (2003) Le pays des barques. Voiles latines du Léman. Yens-sur-Morges : Editions Cabédita.

Voir plus

Les Gingolais photographiés

Le caractère insolite du village de St-Gingolph a interpellé la photographe Céline Michel. De sa propre initiative, elle a réalisé ce reportage afin de saisir quel était le quotidien des habitants et de comprendre comment se forgeait leur identité.
Voir plus

Monographie de St-Gingolph

Chaperon (1913, 2010) Monographie de Saint-Gingolph.  Paris: Le livre d’histoire.

l’ouvrage foisonne d’anecdotes, tantôt cocasses, tantôt dramatiques. Un travail de fourmis qui montre, au fil des ans, l’évolution du village.
Voir Plus

Les années noires

Revue de presse illustrée de l’incendie de Novel et des événements de juillet-aout à Saint-Gingolph par Pierre Duchoud.

Saint-Gingolph et sa région frontière dans la résistance 1940-1945

André ZENONI, Entre lac et montagne du Chablais… Haut lieu de la Résistance française, Saint-Gingolph et sa région frontière dans la Résistance 1940-1945

Voir plus

Pin It on Pinterest

Share This