La Mairie


Budgets et Comptes:

Au cours des premières semaines de son mandat, le conseil municipal a dû définir le budget primitif pour l’année en cours.

Par sa nature, le budget primitif est un outil essentiel de la gestion communale qui fixe le cadre budgétaire de la commune. Il doit présenter les recettes et les dépenses inhérentes à la gestion courante de la collectivité mais il doit également planifier les investissements prévus pour l’année ainsi que leurs financements.

Dans la section de fonctionnement, les recettes et les dépenses prévues sur la période restent stables par rapport à 2013 avec un budget de 906 230 €. Le coût de la réforme des rythmes scolaires sera intégré par la suite et devrait correspondre à une augmentation des dépenses nettes de fonctionnement de l’ordre de 6 000 € /an, une fois les subventions de l’Etat et les recettes de la cantine et du périscolaire déduites. L’excédent de la section de fonctionnement est estimé à 190’391.23 € en 2014. Ce montant représente la différence entre les recettes et les dépenses qui peut dès lors être alloué à l’investissement.

Dans la section d’investissement, nous avons prévu de rembourser la dette à hauteur de 222’500 €. Ce montant comprend le remboursement du prêt relais de 160’000 €. Ce prêt doit être renouvelé pour un an pour 130’000 € et sa vocation principale est de
financer la création des deux nouvelles classes de l’école ouvertes en septembre 2013, en s’appuyant sur l’autofinancement à court terme de la commune, pour limiter le plus possible l’endettement à moyen-long terme. Mis à part le prêt-relais le capital de la dette remboursée correspond aux travaux d’électrification (enfouissement de réseaux) pour 14%, au restaurant scolaire pour 5%, au parking pour 69% et à l’achat du bureau de poste pour 10%.

Il est à noter qu’une part de ces investissements apportent des recettes à la commune, tels que le parking et la location des boxes ou la location du bureau de poste. Les investissements de l’année 2014 ont essentiellement été dédiés à la réfection des monuments aux morts, à l’achèvement du mur du cimetière, l’équipement en serveur informatique de l’école, ainsi qu’au remplacement du réseau d’eau pluviale des rues de la Morge, de l’église et des gaules, en même temps que le réseau d’eau potable. Le budget de l’eau présente une très bonne tenue financière et nous permet d’envisager avec sérénité les grands investissements dans l’eau potable que nous avons déjà réalisé pour la plupart en 2014 : la protection des champs de captage, le traitement UV et le comptage aux réservoirs de Brêt et de Saint-Gingolph, le renouvellement des réseaux rue de la Morge, rue de l’église et rue des gaules. Elle nous permet d’anticiper les investissements dans le renouvellement du réseau de Brêt l’an prochain. Une part importante de ces travaux sont subventionnés.

Documents en téléchargement:

Pin It on Pinterest

Share This